Alopécie saisonnière des flancs


Photo illustrative, ce chien n’est pas malade

Canine recurrent flank alopecia

aussi appelée Alopécie cyclique des flancs

Alopécie récidivante de manière saisonnière, associée à une dysplasie cutanée.

#SYSTÈME CUTANÉ

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

Suspicion

Age moyen d’apparition : 3,8 ans (entre 8 mois et 11 ans).

Fréquence

Rare.

Signes cliniques

• Alopécie à bords irréguliers.
• Dermatose non inflammatoire, non prurigineuse, bilatérale et symétrique.
• Localisation : creux des flancs.
• Alopécie dite en carte géographique.
• En majorité, les chiens atteints présentent une alopécie annuelle.
• Hyperpigmentation secondaire commune.
• Dans 20 % des cas, les chiens n’auront qu’un seul épisode d’alopécie des flancs.

Méthodes de diagnostics

1. Par exclusion des autres hypothèses.

2. Analyse histopathologique.

Diagnostic différentiel

• Dysendocrinies.
• Réactions topiques aux corticoïdes.
• Alopecia areata.

Pronostics

Absence de traitement curatif, mais sans conséquence sur la survie de l’animal.
Les poils peuvent repousser spontanément entre 3 et 8 mois après leur chute.

Traitements

Il est possible que cette dermatose régresse sans traitement.

Tableau génétique

Transmission

Transmission héréditaire suspectée.

Mode de transmission
Le gène muté et sa mutation
Possibilité d'un test ADN

Non