Atrophie progressive de la rétine chez l’Epagneul papillon

Progressive retinal atrophy of the Papillon

·         Dégénérescence progressive des bâtonnets puis des cônes entraînant à terme une cécité.

#SYSTÈME VISUEL

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

  • A-E
  • F-J
  • K-O
  • P-T
  • U-Z

Suspicion

Épagneul nain continental (Papillon ou Phalène), jeune adulte ou adulte, ayant de trouble de la vision.

Fréquence

Rare

Signes cliniques

• Atteinte bilatérale et symétrique.
• Héméralopie évoluant vers une cécité nocturne puis diurne.
• Cécité vers 7-8 ans.
• Changement de comportement du chien : le chien est moins à l’aise dans le noir. Il attend que le propriétaire allume la lumière pour évoluer dans son environnement.

Méthodes de diagnostics

1. Signes cliniques.
2. Examen ophtalmologique indirect : atténuation de la vascularisation de la rétine, hyperréflexion du tapis puis migration des pigments dans la zone non tapétale.
3. Électrorétinographie. Possible dès 1,5 ans.

Diagnostic différentiel

• Névrite.
• Encéphalite.
• Méningiome.

Pronostics

Le pronostic vital n’est pas engagé mais à termes le chien perdra la vue.

Traitements

Absence de traitement

Transmission

Transmission héréditaire démontrée

Mode de transmission

Autosomique récessif

Le gène muté et sa mutation

·         Délétion d’une base du gène CNGB1 (Cyclic Nucleotide Gated Channel Beta 1) porté par le chromosome 2.

Possibilité d'un test ADN

Oui

Conseil aux éleveurs

• La mise à la reproduction des chiens atteints est à proscrire.
• Reproduction possible des hétérozygotes mais uniquement avec des homozygotes sains et dépistage des chiots afin d’identifier les hétérozygotes.