Atrophie progressive de la rétine du Spitz des wisigoths

Progressive retinal atrophy, Swedish vallhund.

·         Dégénérescence progressive des photorécepteurs de la rétine entraînant une cécité.

#SYSTÈME VISUEL

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

  • A-E
  • F-J
  • K-O
  • P-T
  • U-Z

Suspicion

Spitz des wisigoths jeune adulte, en moyenne 6 ans, présentant des troubles de la vision.

Fréquence

Fréquent.
Prévalence estimée à 35 %.

Signes cliniques

• Héméralopie allant jusqu’à la cécité nocturne.
• Puis des troubles de la vision diurne apparaissent.
• En fin d’évolution la cécité peut être totale.
• Changement de comportement du chien : le chien est moins à l’aise dans le noir. Il attend que le propriétaire allume la lumière pour évoluer dans son environnement.

Méthodes de diagnostics

1. Signes cliniques : évaluation de la cécité grâce aux tests de réponse à la menace et aux réflexes pupillaires.
2. Examen ophtalmologique indirect :
• Avant l’apparition des signes cliniques, on observe des taches multifocales de couleur anormale, rouge ou marron. Chez certains chiens la maladie n’évoluera pas plus.
• Puis un amincissement multifocal de la rétine en périphérie de la zone tapétale s’étendant ensuite à toute la zone.
• Enfin un amincissement de toute la zone tapétale.
3. Électrorétinographie.

Diagnostic différentiel

• Hypoplasie congénitale du nerf optique.
• Névrite.
• Encéphalite.

Pronostics

Le pronostic vital est bon. Le pronostic pour l’œil est très variable, il peut aller d’une absence de signes cliniques à une cécité totale.
• L’environnement semble avoir une importance sur l’évolution de la maladie.

Traitements

Absence de traitement

Transmission

Transmission héréditaire démontrée

Mode de transmission

Autosomique récessif

Le gène muté et sa mutation

• Tous les chiens affectés ont en commun un haplotype de 6,1 mégabases situé sur le chromosome 17. Chez ces chiens le gène MERTK (Tyrosine-protein Kinase Mer Precursor) est surexprimé.

Possibilité d'un test ADN

Oui

Conseil aux éleveurs

·         Ne pas mettre à la reproduction les animaux atteints ni les reproducteurs ayant engendré un chien atteint.