Dermatose améliorée par le zinc dite de type I


Photo illustrative, ce chien n’est pas malade

Zinc responsive dermatosis

Dermatose due à un trouble de la kératinisation provoquée par une carence en zinc, liée à un défaut d’absorption intestinale.

#SYSTÈME CUTANÉ

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

Suspicion

En général, chien jeune (1 à 3 ans) de race nordique recevant une alimentation équilibrée avec une teneur en zinc correcte.

Fréquence

Rare.

Signes cliniques

• Érythème suivi d’une alopécie, de croûtes et de desquamation autour des yeux et de la bouche.
• Autres localisations : museau, chanfrein, pavillons auriculaires, organes génitaux.
• Coudes, grassets, autres points de pression et zones de traumatisme : plaques hyperkératosiques.
• Séborrhée.
• Surinfection à Malassezia sp. occasionnelle.
• Aggravation possible à l’œstrus ou lors de stress.
• Signes généraux rares: abattement, anorexie, lymphadénomégalie, retard de croissance.

Méthodes de diagnostics

1. Exclure les autres hypothèses diagnostiques.

2. Analyse histopathologique (diagnostic).

3. Réponse à l’administration de zinc.

Diagnostic différentiel

• Séborrhée primaire.

• Leishmaniose.

• Dermatophytose.

• Pemphigus foliacé.

• Lupus érythémateux systémique.

• Démodécie.

• Pyodermite.

• Gale sarcoptique.

Pronostics

Favorable chez la plupart des chiens.
Une complémentation en zinc est nécessaire (souvent à vie).

Traitements

Une complémentation en zinc est nécessaire (souvent à vie).

Stériliser les femelles entières qui n’ont pas une réponse suffisante à l’apport de zinc (l’œstrus peut en effet amplifier le déficit).

Tableau génétique

Transmission

Prédispositon raciale.

Mode de transmission
Le gène muté et sa mutation
Possibilité d'un test ADN

Non

Conseil aux éleveurs

Exclure les chiens touchés de la reproduction.