Dermatose lichénoide psoriasiforme du English Springer Spaniel


Photo illustrative, ce chien n’est pas malade

Psoriasiform lichenoid dermatosis in English Springer Spaniels

Dermatose se caractérisant par un trouble de la kératinisation chronique associé à un infiltrat lichénoide.

#SYSTÈME CUTANÉ

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

  • A-E
  • F-J
  • K-O
  • P-T
  • U-Z

Suspicion

Signes cliniques chez un jeune english springer spaniel (entre 4 et 18 mois).

Fréquence

Très rare.

Signes cliniques

• Premier temps :
– Papules et plaques (environ 1 à 2 cm de diamètre).
– Localisation des lésions : pavillon auriculaire, conduit auditif externe, région inguinale et le prépuce chez le mâle.

• Second temps :
– Aspect verruqueux des lésions.
– Localisation : face, abdomen, périnée et extrémité des membres.
– Conduits auditifs gras.
– Larges squames s’accumulant en partie proximale des poils.
– Partie glabre des oreilles épaissie.
– Epaississement et dépigmentation de la truffe.

Méthodes de diagnostics

1. Clinique, localisation des lésions, race, âge du chien.

2. Histologie.

Diagnostic différentiel

• Kératose lichénoide.

• Démodécie.

• Dermatophytose.

• Séborrhée primaire.

• Lymphome T épithéliotrope.

• Dermatose auto-immune.

• Papillomatose.

Pronostics

Bon si un traitement est mis en place.
Pas d’enjeu sur la vie de l’animal.

Traitements

Pas de rémission complète en l’absence de traitement.

Traitement immunosuppresseur et antibiotique.

Tableau génétique

Transmission

Transmission héréditaire suspectée.

Mode de transmission
Le gène muté et sa mutation
Possibilité d'un test ADN

Non

Conseil aux éleveurs

Exclure les animaux concernés, leurs parents et leurs frères et sœurs de la reproduction.