Dysplasie épidermique du West Highland White Terrier


Photo illustrative, ce chien n’est pas malade

Epidermal dysplasia, Westie armadillo syndrome

Dysplasie épidermique associée à une dermatite inflammatoire péri vasculaire et à une dermatite à Malassezia sp., rencontrée exclusivement chez le West Highland White Terrier.

#SYSTÈME CUTANÉ

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

  • A-E
  • F-J
  • K-O
  • P-T
  • U-Z

Suspicion

Signes cliniques observés chez un jeune West Highland White Terrier (entre 6 et 12 mois).

Fréquence

Rare.

Signes cliniques

• Pelage gras.
• Prurit au niveau de la face, des oreilles, des membres et du ventre.
• Intensification du prurit avec l’évolution chronique.
• Séborrhée.
• Alopécie.
• Érythème.
• Lichénification.
• Exsudat cutané malodorant.
• Apparition de plis cutanés épais alopéciques se développant au niveau des membres.
• Otite érythémato- cérumineuse fréquente.

Méthodes de diagnostics

1. Exclure les autres hypothèses.

2. Cytologie (mise en évidence des levures).

3. Examen histopathologique de biopsies cutanées (diagnostic).

Diagnostic différentiel

• Dermatite atopique.

• Hypersensibilité alimentaire.

• Démodécie.

• Gale sarcoptique.

• Séborrhée primaire.

Pronostics

Réservé concernant le contrôle de la maladie.

Traitements

Maladie difficile à traiter.

Les animaux arrivent généralement affaiblis en consultation, le caractère chronique de la maladie peut conduire à l’euthanasie de l’animal.

Traiter les éventuelles pyodermites secondaires.

Tableau génétique

Transmission

Prédispositon raciale.

Mode de transmission
Le gène muté et sa mutation
Possibilité d'un test ADN

Non