Éversion du cartilage de la membrane nictitante


Photo illustrative, ce chien n’est pas malade

Eversion of nictitating membrane.

• Le bord libre de la membrane nictitante s’enroule. Cet enroulement est plus important sur les extrémités. La partie postérieure du cartilage croit plus vite que la partie antérieure ce qui entraîne cet enroulement.

#SYSTÈME VISUEL

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

  • A-E
  • F-J
  • K-O
  • P-T
  • U-Z

Suspicion

Jeune chien d’une race prédisposée présentant une masse en partie ventrale de l’œil.

Fréquence

Fréquent.

Signes cliniques

• Atteinte uni ou bilatérale.
• Conjonctivite chronique.
• Peut entraîner des sécrétions muqueuses ou muco-purulentes du fait de l’exposition de la face interne de la 3ème paupière.
• Masse rose à rouge, lisse située en partie ventrale de l’œil.
• L’éversion du cartilage de la membrane nictitante peut être associée à la luxation de la glande lacrymale de la membrane nictitante notamment chez le Dogue allemand.

Méthodes de diagnostics

1. Signes cliniques.
2. Anesthésie de l’œil pour désenrouler la membrane nictitante.

Diagnostic différentiel

• Tumeur.
• Luxation de la glande lacrymale de la membrane nictitante.
• Procidence de la membrane nictitante.

Pronostics

Très bon.

Traitements

Traitement chirurgical.

Tableau génétique

Transmission
Mode de transmission
Le gène muté et sa mutation
Possibilité d'un test ADN

Non

Conseil aux éleveurs

• Limiter dans la mesure du possible la reproduction des chiens atteints.