Hémangiosarcome

Hemangiosarcoma ; malignant hemangioendothelioma ; angiosarcoma.

aussi appelée Angiosarcome.

·         Tumeur maligne de l’endothélium vasculaire.

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

Suspicion

Chien d’âge moyen à âgé avec une légère prédisposition pour les mâles.

Fréquence

Très rare

Signes cliniques

• Variables en fonction de la localisation de la tumeur et non spécifiques. Les localisations les plus fréquentes sont la rate, l’atrium droit, la peau et le foie.
• Hémangiosarcome viscéral :
o Des épisodes d’abattement,
o Perte d’appétit,
o Perte de poids,
o Distension abdominale,
o Temps de recoloration capillaire augmenté,
o Muqueuses pâles.
• Hémangiosarcome cardiaque :
o Tamponnade péricardique,
o Signes d’insuffisance cardiaque droite comme l’intolérance à l’effort,
o Dyspnée,
o Présence d’ascite.
• Hémangiosarcome cutané :
o Des plaques ou des nodules :
 De moins de quatre centimètres généralement mais pouvant aller jusqu’à dix centimètres de diamètre,
 Bleuâtres à rouge-noirâtres,
 Peu délimitées, sous-cutanées, spongieuses.
o Une alopécie, des saignements et une ulcération sont assez classiques.
• Tumeur unique ou multifocale sur un ou plusieurs organes. Les signes cliniques peuvent donc être à la fois ceux d’un hémangiosarcome viscéral, cardiaque et cutané.

Méthodes de diagnostics

1. Signes cliniques.
2. Numération formule sanguine (recherche d’une anémie et d’une thrombocytopénie) associée à un frottis sanguin (recherche de schizocytes).
3. Test de coagulation et recherche d’hyperfibrinolyse.
4. Échographie abdominale et/ou cardiaque.
5. Cytoponction en cas d’hémangiosarcome cutané.
6. Analyse histopathologique.
7. Réalisation d’un bilan d’extension comprenant une radiographie thoracique et une échographie abdominale afin de mettre en évidence d’éventuelles métastases.

Diagnostic différentiel

• Hématome splénique.
• Hémangiome.
• Cardiomyopathie.
• Chémodectome.
• Sténose pulmonaire.

Pronostics

• Mauvais.
• La médiane de survie des hémangiosarcomes spléniques après éxérèse est de 19 à 86 jours. Moins de 10 % des hémangiosarcomes spléniques survive 12 mois après éxérèse.
• Les hémangiosarcomes rénaux sont de meilleurs pronostics que les autres hémangiosarcomes viscéraux.
• La moyenne de survie des hémangiosarcomes est de 1 à 4 mois après éxérèse.
• Le pronostic est meilleur pour les hémangiosarcomes cutanés : après éxérèse chirurgicale la médiane de survie est de 780 jours.

Traitements

• Traitement de choix : exérèse chirurgicale.

Transmission

Prédisposition raciale

Mode de transmission
Le gène muté et sa mutation

·         Aux États-Unis, une prédisposition génétique est supposée chez le Golden Retriever du fait d’une surexpression du gène codant pour le récepteur au facteur de croissance endothélial vasculaire de type 1 (VEGFR1, Vascular endothelial growth factor receptor 1) dans les hémangiosarcomes des Golden Retrievers comparés à ceux des autres races canines.

Possibilité d'un test ADN

Non

Conseil aux éleveurs

·         La tumeur survient le plus souvent chez un animal âgé. Il est le plus souvent impossible d’adapter sa conduite de la reproduction en fonction de cette affection.