Kystes osseux


Photo illustrative, ce chien n’est pas malade

Cystic bone lesions

aussi appelée Abcès de Brodie, Kyste simple, Kyste cystique, Kyste anévrismal, Kyste sous-chondral

Il existe trois types de kystes chez le chien : les kystes sous-chondraux, les kystes simples (cystiques) et les kystes anévrysmaux. Les kystes sous-chondraux sont liés aux lésions d’ostéochondrose alors que les autres types de kystes sont dus à une obstruction vasculaire secondaire à un traumatisme. Les kystes sous-chondraux et simples sont remplis d’un liquide séro-hémorragique et recouverts d’une membrane synoviale. Les kystes anévrysmaux sont composés d’un réseau vasculaire et envahissent le tissu sous-jacent.

à savoir
Il existe trois types de kystes chez le chien : les kystes sous-chondraux, les kystes simples (cystiques) et les kystes anévrysmaux. Les kystes sous-chondraux sont liés aux lésions d’ostéochondrose alors que les autres types de kystes sont dus à une obstruction vasculaire secondaire à un traumatisme.
Les kystes sous-chondraux et simples sont remplis d’un liquide séro-hémorragique et recouverts d’une membrane synoviale. Les kystes anévrysmaux sont composés d’un réseau vasculaire et envahissent le tissu sous-jacent.
Les kystes osseux sont souvent localisés en région métaphysaire des os et sont à l’origine de boiteries, de tuméfactions articulaires douloureuses et de fractures pathologiques. Le pronostic est favorable à réservé selon le type de kyste et la cause sous-jacente. Le traitement médical est étiologique et le traitement chirurgical consiste en un curetage du kyste osseux, une greffe d’os spongieux, une arthrodèse ou une ostéosynthèse.

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

  • A-E
  • F-J
  • K-O
  • P-T
  • U-Z

Suspicion

Boiterie associée à une tuméfaction des articulations et à des fractures pathologiques chez un jeune chien de race prédisposée.

Fréquence

Très rare.

Signes cliniques

• Apparition des signes cliniques vers 3 ans d’âge pour les kystes simples, vers quelques mois ou chez les chiens âgés pour les kystes anévrysmaux et vers quelques mois pour les kystes sous-chondraux.
• Boiterie.
• Tuméfaction des articulations.
• Fractures pathologiques.
• Localisations préférentielles : métaphyses.

Méthodes de diagnostics

1. Clinique.

2. Radiographie : ostéolyse, cortex fin, visualisation des kystes.

3. Histologie sur biopsie osseuse : écarter une néoplasie.

4. Bactériologie : éliminer une hypothèse infectieuse.

Diagnostic différentiel

• Néoplasie (ostéosarcome, chondrosarcome, fibrosarcome, hémangiosarcome, myélome multiple, lymphome).

• Dysplasie fibreuse des os.

• Ostéomyélite fongique ou bactérienne.

Pronostics

Favorable à réservé selon le type de kyste et la cause sous-jacente.

Traitements

Traitement chirurgical : curetage du kyste osseux, greffe d’os spongieux, arthrodèse, ostéosynthèse.

Traitement médical étiologique.

Tableau génétique

Transmission

Prédisposition des mâles pour les kystes simples et sous-chondraux.

Prédisposition raciale seule démontrée pour les kystes simples et sous-chondraux.

Mode de transmission
Le gène muté et sa mutation
Possibilité d'un test ADN

Non