Mélanome épibulbaire


Photo illustrative, ce chien n’est pas malade

Epibulbar melanomas ; limbal melanomas.

aussi appelée Mélanome limbique.

·         Tumeur maligne des mélanocytes du limbe, c'est-à-dire des mélanocytes situés à la frontière entre la sclère et la cornée.

#SYSTÈME VISUEL

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

Suspicion

Chien de toute âge présentant une masse pigmentée du limbe.

Fréquence

Très rare.
Tumeur oculaire primitive la plus fréquente du chien.

Signes cliniques

• Masse pigmentée à la surface du globe oculaire.
• Localisé principalement au limbe dorso-latéral.
• Épiphora.
• Cette tumeur survient soit chez des chiens jeunes, environ 2 à 4 ans, soit chez des animaux âgés, de 8 à 11 ans.

Méthodes de diagnostics

1. Examen ophtalmologique.
2. Examen gonioscopique.
3. Analyse histopathologique.
4. Réalisation d’un bilan d’extension comprenant une radiographie thoracique et une échographie abdominale afin de mettre en évidence d’éventuelles métastases.

Diagnostic différentiel

• Mélanome de l’uvée antérieure.
• Colobome.

Pronostics

• Tumeur bénigne, dans 77 % des cas le pronostic est bon.
• Pour les tumeurs malignes le pronostic est mauvais.
• Les tumeurs chez les chiens jeunes sont en général agressives et grossissent rapidement. Chez le chien âgé le mélanome limbal croît peu.

Traitements

·         Traitement : exérèse de la masse, énucléation.

Tableau génétique

Transmission

Transmission héréditaire suspectée chez le Golden retriever et le Labrador du retriever.
• Prédisposition raciale chez le Berger allemand.

Mode de transmission
Le gène muté et sa mutation
Possibilité d'un test ADN

Non

Conseil aux éleveurs

·         La tumeur survient le plus souvent chez un animal âgé. Il est le plus souvent impossible d’adapter sa conduite de la reproduction en fonction de cette affection.