Myopathie distale juvénile du Rottweiler


Photo illustrative, ce chien n’est pas malade

Distal myopathy of Rottweilers

aussi appelée /

Maladie dégénérative reliée au groupe des myopathies dystrophiques, dont le mécanisme n’a pas encore été élucidé et qui affecte les muscles distaux des membres.

à savoir
Il s’agit d’une maladie dégénérative reliée au groupe des myopathies dystrophiques, dont le mécanisme n’a pas encore été élucidé et qui affecte les muscles distaux des membres. Elle entraîne une faiblesse des muscles distaux des membres associée à des anomalies posturales. Le pronostic est réservé à sombre selon l’aggravation des lésions. Il n’existe aucun traitement spécifique à ce jour.

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

  • A-E
  • F-J
  • K-O
  • P-T
  • U-Z

Suspicion

Faiblesse des muscles distaux des membres associée à des anomalies posturales chez un chiot de race Rottweiler.

Fréquence

Rare.

Signes cliniques

• Apparition des signes cliniques dès les premières semaines de vie.
• Faiblesse des muscles distaux.
• Intolérance à l’effort.
• Hyperflexion des jarrets.
• Plantigradie et palmigradie.

Méthodes de diagnostics

1. Clinique.

2. Histologie sur biopsie musculaire : atrophie, nécrose des myofibrilles, remplacement des cellules musculaires par du tissu fibreux et adipeux.

Diagnostic différentiel

• Dystrophie musculaire liée au chromosome X.

• Dysraphisme spinal.

Pronostics

Réservé à sombre selon l’aggravation des lésions.

Traitements

Aucun traitement à ce jour.

Tableau génétique

Transmission

Prédisposition raciale seule démontrée.

Transmission génétique suspectée.

Mode de transmission
Le gène muté et sa mutation
Possibilité d'un test ADN

Non