Syndrome d’automutilation podale


Photo illustrative, ce chien n’est pas malade

Acral mutilation

aussi appelée Acropathie ulcéromutilante

Dermatose héréditaire se traduisant par une automutilation des extrémités digitées pouvant aller jusqu’à une auto-amputation des doigts, due à une atteinte du système nerveux périphérique.

#SYSTÈME CUTANÉ

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

  • A-E
  • F-J
  • K-O
  • P-T
  • U-Z

Suspicion

• Apparition des symptômes chez des chiots de 3 à 12 mois.
• Souvent plusieurs chiots d’une même portée sont atteints.

Fréquence

Très rare.

Signes cliniques

Chez des chiots :
• Léchages et mordillement des membres.
• Extrémités froides.
• Perte de la sensation de douleur aux niveaux des doigts et parfois des parties proximales des pattes et du tronc.
• Dermatite nécrosante des extrémités : ulcères, nécrose.
• Paronychie.
• Parfois automutilation (auto-amputation des doigts).
• Malgré les lésions, absence de boiterie.

Méthodes de diagnostics

1. Clinique chez un chiot d’une race prédisposée.

2. Biopsie pour une analyse histopathologique.

3. Electromyographie.

Diagnostic différentiel

• Infections.

• Maladie auto-immunes.

• Maladies jonctionnelles.

Pronostics

Très sombre : absence de traitement spécifique.
Ostéomyélite secondaire.
Euthanasie précoce des chiens atteints.

Traitements

Absence de traitement, mais des bandages et la mise en place d’une collerette peuvent limiter le phénomène d’auto mutilation.

Cette mutilation résulte de la manifestation d’une neuropathie sensitive dans laquelle la déficience neuronale provient d’un développement insuffisant et d’une dégénérescence postnatale progressive du neurone.

Tableau génétique

Transmission

Transmission héréditaire démontrée.

Mode de transmission

Transmission selon le mode autosomique récessif.

Le gène muté et sa mutation

Gène en cause : non encore publié.

Possibilité d'un test ADN

Oui

Conseil aux éleveurs

Dépistage des reproducteurs et éviter les accouplements entre chiens hétérozygotes (porteurs sains).