Syndrome de l’atrium silencieux

Trouble du rythme caractérisé par une absence de dépolarisation des atria malgré une stimulation normale initiée par le nœud sinusal. Le tissu nodal étant lésé, les myocytes sont incapable d’assurer la propagation de l’impulsion électrique vers le nœud atrioventriculaire. Par conséquent le nœud atrioventriculaire prend la commande du rythme cardiaque. Il existe deux causes principales du syndrome de l’atrium silencieux. La cause la plus fréquente est l’hyperkaliémie (Maladie d’Addison, Oligurie ou anurie lors d’insuffisance rénale, Diabète acido-cétosique). La seconde, beaucoup plus rare et primaire, est due à une dystrophie musculaire atrioventriculaire. Il s’agit d’un remplacement du tissu atrial par du tissu fibreux secondaire.

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

  • A-E
  • F-J
  • K-O
  • P-T
  • U-Z