Tremblements idiopathiques de la tête

Idiopathic head tremor syndrome (IHTS), idiopathic head-bobbing

#SYSTÈME VISUEL #SYSTÈME NERVEUX #SYSTÈME MUSCULO-SQUELETTIQUE #SYSTÈME LYMPHATIQUE #SYSTÈME HÉMATOPOÏÉTIQUE #SYSTÈME IMMUNITAIRE #SYSTÈME ENDOCRINIEN #SYSTÈME DIGESTIF #SYSTÈME CUTANÉ #SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE

Races prédisposées

Découvrez chaque race en détails sur le portail SCC

  • A-E
  • F-J
  • K-O
  • P-T
  • U-Z

Fréquence

Signes cliniques

• Episodes de tremblements rapides de la tête (entre 4 et 8 mouvements par seconde), selon un axe horizontal ou vertical.
• Durée des épisodes variable, de quelques secondes à quelques heures. La plupart des épisodes durent moins de 5 minutes.
• Intervalles entre les épisodes très variables.
• Conservation de l’état de conscience.
• État neurologique normal entre les épisodes.
• Éventuels troubles du comportement avant les épisodes : agitation, somnolence, confusion.
• Éventuelle dystonie musculaire pendant les épisodes.

Méthodes de diagnostics

1. Anamnèse +/- clinique.
2. Diagnostic d’exclusion des autres causes de tremblements.

Pronostics

• Relativement bon.
• L’affection ne met pas en danger la vie de l‘animal mais peut cependant dégrader considérablement son confort de vie.

Traitements

• Absence de traitement spécifique.
• La plupart des chiens ne répondent pas aux molécules antiépileptiques classiques.
• Le fait de distraire l’animal pendant les épisodes de tremblements peut souvent permettre de diminuer leur intensité.

Transmission

• Prédisposition raciale.
• Prédisposition sexuelle des mâles chez le Bouledogue Anglais et le Dobermann.

Mode de transmission
Le gène muté et sa mutation
Possibilité d'un test ADN

Non.